RESINGA SMIR

 

Sur les hauteurs du mont Zem Zem, situé entre les villes de Tétouan et Ceuta, Restinga Smir a été créé sous les Hautes Directives de Sa Majesté Hassan II. Il s’agit d’un complexe unique dans son genre. En effet, il est construit en pleine forêt de pins et d’autres arbres méditerranéens qui surplombent une mer turquoise bordée par une plage de sable fin s’étendant sur plusieurs kilomètres. « Restinga » signifie un terrain sableux proche de la mer, couvert de plantes herbacées caractéristiques.

Respectant cet environnement naturel exceptionnel, des chalets, d’une architecture rare et typique, furent construits sur pilotis noyés dans des jardins verdoyants, ainsi que de petits immeubles ne comprenant pas plus de quatre appartements .Toutes les maisons avaient une vue imprenable sur la Méditerranée, s’étendant de Ceuta à Cabo Negro. En plus des hôtels et des restaurants luxueux, le complexe était équipé de façon à répondre à toutes les attentes de ses habitants en termes de loisirs : des courts de tennis, un terrain de football, un autre de handball et une piscine olympique où la compétition battait son plein. Une grande animation divertissait les résidents, tout au long de la journée et pendant la soirée. Les amateurs de sports équestres n’étaient pas en reste : un ranch mettait à leur disposition de nombreux chevaux et poneys pour les plus jeunes. Juste en face du restaurant Le Chariot on pratiquait le tir au pigeon, et au bord de l’eau se trouvait Le Nid, un foyer où une éducatrice s’occupait de jeunes enfants, pour leur plus grand bonheur ainsi que celui de leurs parents qui pouvaient profiter pleinement de leurs vacances. Enfin, un mini golf, placé juste en face de l’entrée principale recevait les visiteurs. Ces derniers trouvaient devant eux une végétation luxuriante, dont le parfum des fleurs se mêlait délicatement à celui de la mer qui s’étendait, plus bas, à perte de vue.

Lors des trois dernières décades, le site a connu d’importants changements dont ci-dessous les principales étapes

  • En 1981 la CDG (Caisse de Dépôt et de Gestion) vend les appartements et les chalets à des particuliers et garde la gestion des hôtels et des bungalows.

  • En 1982, un chantier fut lancé sur le site du mini golf. D’autres chalets étaient en cours de construction.

  • En 1983, des duplex furent construits réduisant ainsi les beaux espaces verts de la station.

  • En 1984, le Nid est détruit pour céder place à deux villas.

  • En 1989, création du complexe Al Andalous avec ses villas et bungalows.

Aujourd'hui

Après avoir traversé une période difficile, caractérisée notamment par une dégradation du site, les résidents propriétaires ont décidé, en 2011, de créer une Association pour sauver le complexe. A l’issue d’une série de réunions tenues avec les responsables de la CDG et les Autorités locales, Restinga commence à retrouver progressivement ses couleurs. Les dirigeants de l’Association ont, à cet égard, procédé à l’externalisation de l’ensemble des travaux de gardiennage, de jardinage et d’entretien du site. Ils ont par ailleurs décidé de recruter un Directeur pour superviser et suivre l’ensemble des travaux du complexe.

Espace RESERVE

Image 02

Espace d'authentification réservé uniquement aux propriétaires de RESTINGA SMIR.